L’île indonésienne de Bali est une destination prisée par les voyageurs en quête d’aventure, de culture et de détente. Avant de vous envoler pour ce petit paradis sur Terre, il est essentiel de connaître les formalités d’entrée et la nécessité ou non d’un visa pour s’y rendre. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Conditions d’entrée à Bali pour les ressortissants français

Pour les ressortissants français, un visa n’est pas nécessaire pour les séjours touristiques inférieurs à 30 jours à compter du jour d’arrivée en Indonésie. Veuillez noter que cette exemption de visa concerne également les citoyens européens et les ressortissants de certains pays non-européens.

Passeport valide pour entrer à Bali

Cependant, pour pouvoir bénéficier de l’exemption de visa, il faut réunir certaines conditions. La première condition est de posséder un passeport en cours de validité dont la durée restante est supérieure à six mois à partir de la date d’entrée en Indonésie. Les autorités aéroportuaires peuvent refuser votre entrée si la validité de votre passeport insuffisante, même pour un court séjour.

Preuve de sortie de territoire

L’autre condition est de disposer d’une preuve de sortie du territoire indonésien avant la fin des 30 jours, comme un billet d’avion ou de bateau, afin de prouver que vous ne séjournerez pas plus longtemps. Les autorités locales sont en effet assez strictes sur cette règle et peuvent exiger des pénalités financières en cas de non-respect.

Visa pour les voyages à Bali de plus de 30 jours

Pour une durée de séjour supérieure à 30 jours, il est nécessaire d’obtenir un visa compatible avec vos activités. Plusieurs types de visas sont disponibles :

  • Visa tourisme (Visa on Arrival) : Il s’agit d’un visa délivré à l’arrivée dans l’un des points d’entrée en Indonésie. Le coût de ce visa est de 35 USD et il est valable pour un séjour de 30 jours, renouvelable une fois moyennant des frais complémentaires. Pour prolonger votre visa touristique, vous devrez aller au bureau d’immigration le plus proche pour remplir les documents requis.
  • Visa social-budaya (60 jours) : Ce type de visa est destiné aux personnes souhaitant visiter de la famille, des amis ou s’adonner à des activités culturelles. Les demandeurs doivent présenter une lettre d’invitation officielle de leur hôte. Le Visa Social Budaya n’est pas convertible en permis de travail et ne peut être renouvelé que pour une période de 30 jours à la fois, jusqu’à un maximum de 180 jours. Les demandes de renouvellement doivent être soumises 7 jours avant l’expiration du visa.
  • Visa études : Les voyageurs qui souhaitent venir étudier en Indonésie pour une durée supérieure à 60 jours peuvent opter pour ce type de visa. Des documents contrôlés par les établissements d’accueil devront être présentés au moment de la demande ainsi que le feu vert officiel des autorités indonésiennes. Le Visa études est valable pour la durée des études et ne peut être converti en permis de travail.
  • Visa d’affaires : Ce visa est dédié aux personnes voyageant dans le cadre professionnel. Il s’étend sur une période maximale de 180 jours avec la possibilité de renouveler tous les 30 jours. Le demandeur doit présenter une garantie financière suffisante pour couvrir ses frais de subsistance pendant son séjour ainsi qu’une lettre d’invitation de l’entreprise ou institution sponsor située en Indonésie.
Lire aussi  Trouver le paradis à Bali : astuces pour des vacances idéales

Faire une demande de visa à l’ambassade ou consulat

Pour obtenir ces visas, vous devez faire une demande auprès de lé

Taxes de sortie pour Bali et l’Indonésie

Il est à noter qu’il n’existe plus de taxes de sortie pour Bali et l’Indonésie depuis 2015. Le paiement d’une taxe n’est donc pas nécessaire lorsqu’il s’agit de quitter le territoire indonésien, cela a été intégré aux frais du billet d’avion même.

Les pénalités en cas de dépassement du séjour autorisé

En cas de dépassement du séjour autorisé par votre visa, vous êtes passible d’une amende de 1.000.000 IDR (environ 60 euros) par jour de dépassement. Cette amende peut être payée directement auprès des autorités compétentes ou parfois il vous sera demandé de vous présenter en personne devant un tribunal pour régler la situation.

Pour résumer

Connaître les formalités d’entrée et les conditions requises pour voyager à Bali est essentiel afin de profiter au mieux de votre séjour sans rencontrer de problèmes administratifs. Pour un séjour touristique de moins de 30 jours, aucun visa n’est nécessaire pour les Français et autres citoyens concernés. Pour des séjours plus longs ou des activités spécifiques, vous devrez obtenir un type de visa approprié en fonction de vos besoins et respecter les règles associées à ce dernier.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *